FRITZ LANG EN AMÉRIQUE - Entretien Prime – Carcier.co

Fritz Lang commente les chefs doeuvre de sa p riode am ricaineCest la complicit amicale de Peter Bogdanovich qui allait passer la mise en sc ne peu apr s, que lon doit ce long entretien o , pour la premi re et unique fois, Fritz Lang acceptait de commenter, film apr s film, les chefs doeuvre Fury, RanchoNotorious, the Big Heat, Moonfleet qui ont jalonn sa p riode am ricaineLang d veloppe les principes de cet art souverain de la mise en sc ne qui est la marque de tous ses films, mais insiste aussi sur le travail permanent de r critures des sc narios qui lui taient soumis Exigence que lon retrouve dans ses rapports tendus ou privil gfi s avec de stars comme Sylvia Sidney, Marlene Dietrich ou Joan Bennett Il y voque galement, non sans humour, ses d m l s avec la censure, le maccarthysme, ainsi que les difficiles combats quil dut mener pour garder son ind pendance au sein des studiosAvecphotographies en noir et blanc Pas de copyright pour le metteur en sc neCommentaires de Fritz Lang au sujet dede ses films am ricains de FuryDie tausend Augen des Dr Mabuse Le Diabolique Dr Mabuse,Destin, meurtre et vengeance par Peter BOGDANOVITCH